AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 eli boleyn — it runs in the family.

Aller en bas 
AuteurMessage
Eli Boleyn

avatar

messages : 45
pseudo : lora (isleys).
© : mine, pinterest.
age : thirty.
home address : boleyn manor, crimson street.
power : illusion manipulation.

☾ purpose, magic and miracles

purpose, magic and miracles
address book:
rp status: on.

MessageSujet: eli boleyn — it runs in the family.   Ven 19 Oct - 10:59


harlan boleyn

25-28 ans, co-gérant du Illūnis, child of the moon


our story begins here

traits de caractère › sa personnalité est libre, s'il s'accorde sur certains points avec son frère, ils restent fondamentalement différents. J'imagine Harlan plus altruiste que son ainé (ce qui n'est pas difficile).

histoire › en dehors de ces points, l'histoire reste libre. Vous pouvez aussi jeter un coup d'oeil à ma fiche pour des compléments sur les Boleyn et Harlan.
○ il est issue d'une vieille famille (de sorciers) de Belcrest. Ils ont toujours été (très) aisé jusqu'à ce que la famille perde en influence. Il peut (ou non) vivre au Manoir. -- il est américain avec des origines anglaises. -- il est le dernier de deux enfants. -- Il a perdu sa mère, qui est morte en 2005 après avoir été internée parce qu'elle avait perdu la tête et était devenue un danger pour elle-même et les autres. -- son père est toujours en vie mais il est en mauvaise santé et quitte rarement le manoir. -- il a un corbeau nommé Morrigan. -- il était le gérant exclusif du Illūnis, bar rétro qui semble sortir tout droit de l'époque de la prohibition. Il a demandé à son frère de s'en occuper durant son absence. -- il y a deux ans (2016), il a commencé à sombrer peu à peu dans la folie (détails à voir). Avec l'aide d'Eli, il a fini par accepter de se faire interner avant que ce ne soit trop tard et qu'il finisse comme leur défunte mère (une peur qu'il a depuis son décès). -- sa sortie de l'hôpital psychiatrique est récente, il doit réapprendre à maitriser son pouvoir (il peut faire un blocage ou après ce qu'il a surmonté, il faut tout simplement du temps pour que ça lui revienne, par exemple).

lien › Eli n'a jamais émit le souhait d'avoir un petit frère (ou soeur) lorsqu'il était enfant, bien trop préoccupé par l'attention qu'il occupait auprès de ses parents. Mais Harlan est arrivé quelques hivers après et il a dû s'y faire. Pourtant ça n'a pas été si désagréable que ça, de jouer le grand frère. L'idée même d'être mis sur un piédestal l'a séduit ; le modèle à suivre. Et peut-être que pendant un temps, ce fut le cas pour le plus jeune, qu'il a admiré l'ainé en se disant qu'il aimerait être comme lui plus tard. Certains racontent qu'ils ont parfois été très proches lorsqu'ils étaient encore tout deux insouciants, mais ils peinent aujourd'hui à le croire. Leur entente est à en dents de scie mais ils se sont toujours serrés les coudes dans les moments durs, notamment après la mort de leur mère sans pour autant qualifier leur entente de bonne. Harlan supporte difficilement le manque d'humanité de son frère et se demande parfois de quoi il serait capable s'il venait un jour où il viendrait en oublier l'importance du sang. Pourtant c'est bien vers ce dernier qu'il s'est tourné lorsqu'il a commencé à perdre pied et c'est à lui aussi qu'il a confié la gérance de son bar. Durant son absence, alors hospitalisé, il a noté les visites éparpillées sur des semaines voire des mois de son frère ainé, non sans grande surprise venant de sa part. Il ne s'attendait pas à grand chose de sa part et peut-être que dans le fond, c'était mieux ainsi, qu'Eli ne le voit pas dans un état que l'ainé aurait qualifié de faiblesse. Aujourd'hui, il s'en est sorti en y laissant quelques marques et la perte temporaire de son pouvoir. Ce qui n'arrange en rien ses relations avec son frère, qui lui met constamment la pression. Si pour l'instant il prend sur lui, il sent qu'il ne suffit que d'une goutte de plus pour faire déborder le vase.



(pseudo) j'ai utilisé Harlan histoire que ce soit plus simple pour l'évoquer dans ma fiche et dans ce pré-lien mais si le prénom ne vous inspire pas, il est négociable. Le nom ne l'est, bien évidemment, pas.
(les détails) je vous laisse vous approprier du personnage, les seuls points importants le concernant ont été notés plus haut. A partir de là vous pouvez en faire ce que vous désirez. Son pouvoir est aussi au choix. S'il y a malgré tout des points sur lesquels vous voulez discuter, je suis totalement ouverte aux suggestions.
(activité) je ne suis pas exigeante, mais passer sur le forum assez régulièrement et participer à son activité sont deux choses assez importantes pour moi (et pour me rassurer qu'on ne déserte pas). En ce qui concerne les rp, je suis moi-même plutôt lente donc je me vois mal dire quoique ce soit à ce sujet.
(avatars) là aussi je ne suis pas bloquée, mannequin ou acteur, peu importe du moment qu'il vous inspire et correspond un minimum au personnage. Voici quelques suggestions dans le désordre: Sam Claflin, James Norton, Daniel Sharman, Matthew Daddario, Bryan Dechart, Douglas Booth, Nicholas Hoult, Charlie Rowe, Jeremy Irvine, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
eli boleyn — it runs in the family.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°4832; SWEET FAMILY | liam
» Family day le samedi 23 mars 14h-18h
» Message à la Bjork-Family.
» ☆La culture des noeuds☆
» Bazar de Vermina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGERDEMAIN. :: bind with an oath :: more than skin and bones-
Sauter vers: